BENJAMIN OTTOZ
Be Where you Are
Sérigraphie 2 couleurs
Signée et numérotée de la main de l’artiste
56 x 76 cm
2015

BENJAMIN OTTOZ (1984°)

 

EN / Despite essentially being two dimensional, Benjamin Ottoz's work has its origins in sculpture because he crumples the paper into shape. He then pulverizes a veil of paint over the sheet which adheres to its asperities. The paper is finally flattened, revealing monochromatic variations which give the space structure; prints evoking mountain reliefs or draping reminiscent of early paintings.

 

A closer look will reveal that the non-figurative picture is populated by figures, familiar yet vague, as many pareidolia haunt the beholder's gaze.

 

The silkscreen presented by Benjamin Ottoz for the exhibition is a digitalisation of a painted work. It is, in a way, the impression of an impression; mechanical and reproducible on the one hand, manual and pictorial on the other.

 

This transposition between techniques is not irrelevant to the issues he depicts, more generally, the subject of representation, and the deceitful nature of images.

 

Collective exhibition ArBAEsAEsbaNM / NTE-BXL Académie royale des Beaux-Arts, Brussels, 2015

 

Collective exhibition "BURASHI NO OTO HANMA CHINMOKU" MilleFeuilles, Nantes, 2015

 

Solo exhibition, HIERARCHIE, museum of art and industry, La Piscine, Roubaix, 2012

 

Exhibition at the 56th edition of the Salon de Montrouge, Montrouge, 201

 

Exhibition at the “Yokohama France Vidéo Collection”, Red Brick Warehouse Akanenga, Yokohama, Japan, 2008

 

Graduated at the École supérieure des beaux-arts de Nantes Métropole, Nantes, 2008

BENJAMIN OTTOZ (1984°)

 

FR / Le travail de Benjamin Ottoz même s’il s’agit d’images, relève au départ de la sculpture, car il froisse le papier pour leur donner forme. Il projette ensuite sur la feuille un voile de peinture qui s’accroche aux aspérités du volume. Le papier est finalement aplani, laissant surgir des variations monochromes qui structurent l’espace, des empreintes qui évoquent les reliefs montagneux ou les drapés en résonance avec l’histoire de la peinture.

 

Lors d’une observation plus méticuleuse, l’image non figurative se peuple de silhouettes familières et imprécises. Autant de pareidolies qui hantent le regard du spectateur.

 

La sérigraphie proposée par Benjamin Ottoz pour l’exposition résulte de la numérisation d’une œuvre peinte. En quelque sorte elle constitue l’impression d’une impression, l’une mécanique et reproductible l’autre unique, manuelle et picturale.

 

Cette transposition entre les techniques n’est pas étrangère aux préoccupations qu’il porte d’une manière plus large à la question de la représentation, et au statut mensonger des images.

 

Gwenaelle de Spa

 

 

2016

« Paysages en déclinaison », L'escaut , Bruxelles, BE.

«  LaMontagne », LaVallée, Bruxelles, BE.

«  Les aléas de la mémoire », Cabinet Infhotep, Paris, FR.

« Serendipity », Art and Go, Tourconig, FR.               

« Passages » Galerie de la Reine, Bruxelles, BE.

« Lille Art Up », Les Bains Révélateurs, Roubaix, FR

« Affordable Art Fair », Bruxelles, BE.

 

2015

« Sketch My Mind », Galerie Fayla, Sablon, Bruxelles, BE.

«  ArBAEsAEsbaNM », NTE-BXL, Académie royale des Beaux-Arts, Bruxelles, BE.

« BURASHI NO OTO HANMA CHINMOKU » MilleFeuilles, Nantes, FR.

 

2012

« HIERARCHIE », Musée d'art et d'industrie, La Piscine, Roubaix, FR.

 

2011

« 3xposition », 56° Salon, Montrouge, FR.

 

2008   

« France Vidéo Collection », Red Brick Warehouse Akanenga, Yokohama, JAPON.